Publié par

Carbon sink – Climatic paragon

Entrefer 017 _ 2022
Album

Instruments
G.A : Plaque de cuivre amplifiée 40x40cm, pierres, métal rouillé, coquillages, sampler granulaire, captations environnementales
M.S : plateau tournant, cymbales, objets, effets.

Enregistré @ Bruitisme - Antre-Peaux. Bourges, Mai 2022

Masterisé par G.A
Photo : G.A
Graphisme : M.S

Entrefer 017 _ 2022
Album

Instruments
G.A.: 40x40 amplified copper plate, stones, rusted metal, shells, granular sampler, field recordings 
M.S: No output turntable, cymbals, objects, effects.

Recorded @ Bruitisme - Antre-Peaux. Bourges, Mai 2022

Mastered by G.A
Photo: G.A
Graphics: M.S

Publié par

Oculus tapageur – La voix intérieure

Entrefer 016 _ 2022
Album numérique

Instruments : guitare préparée, objets, effets, TX81Z
Composé et masterisé par Magali Daluz
Enregistré @ Oculus StudioDesign graphique: Magali Daluz
Sculpture: Auguste Rodin

Entrefer 016 _ 2022
Digital album

Instruments : prepared guitar, objects, pedals effects, TX81Z
Composed & mastered by Magali Daluz
Recorded live @ Oculus Studio
Graphic design: Magali Daluz
Sculpture: Auguste Rodin

Digital album: 3€

Publié par

iinuw mandrill – It does not fit

Entrefer #015 _ 2022
LP 30 copies, numérotées

Textes, voix, SH101 sur face B: Pauline Roeser
Musique, paroles, compositions: iinuw mandrill
Enregistrements 2018-2021 & Mastering: iinuw mandrill
Graphisme: par Magali Sanheira

La fin, un commencement. Et la suite nous perd dans le temps.
De loin en loin, de signes en signes.
La maison, les fleurs, son jardin.
Il est là. Juste là. Garde moi. Garde toi.
Étendu sur bande passante. Côte à côte, le début d'une fin.
Incertains.
Où sommes-nous ?
Où es-tu ?

Entrefer #015 _ 2022
LP 30 copies, numérotées

Texts, voice, SH101 on B-face: Pauline Roeser
Music, lyrics, compositions: iinuw mandrill
Recordings 2018-2021 & Mastering: iinuw mandrill
Graphic design: Magali Sanheira

The end, a beginning. And what follows loses us in time.
From time to time, from sign to sign.
The house, the flowers, its garden.
He's there. Just there. Keep me. Beware.
Extended over bandwidth. Side by side, the beginning of an end.
Uncertain.
Where are we ?
Where are you ?

K7: 7€ + frais de port / shipping

Publié par

iinuw mandrill

Photo © E. Diane

PRESENTATION

« It does not fit » se caractérise par l'atmosphère pénétrante des contrées sans limites, comme un bateau secoué par une tempête. Comme si nous devions explorer le monde intérieur, là où les montagnes n'iront jamais, entre Cold wave burlesque et questionnement existentiel dadaïste.
« It does not fit » défie l'absurdité du monde, nous projetant dans la fiction d'une fiction.

 

 

GALERIE / GALLERY

BIO

iinuw mandrill est un humain de la famille des musiciens, apparenté aux auteurs-compositeurs-interprètes et très proche du songwriting. Victime de pandémie et de mal-bouffe, iinuw mandrill est menacé d'extinction.

iinuw mandrill mesure 182 cm, et pèse 66,6 kg. Sa face est dépourvue de poil. Sa peau jaune est soulignée par de larges rides. Son nez est rond. Sa tête est entourée de poils chatains clairs. Ses canines supérieures mesurent jusqu'à 2 cm. Sa mâchoire est aussi puissante que celle de son prédateur. iinuw mandrill signale sa présence par un « oum-oum » très grave.

L'espèce est présente en France, uniquement dans les villages de la Plaine de la Grande Lorraine. Bien qu'espèce aquatique, il peut faire des incursions dans les zones de peuplement intense ou dans les SMAC où il cause des ravages.

Quand il se déplace, il frotte ses doigts sur des objets raisonnants pour en faire jaillir les huiles essentielles.

iinuw mandrill collecte 75 % de sa nourriture au sol ou dans les basses strates de son jardin. C'est une espèce omnivore dont le régime est à 90 % composé de fruits et de graines. Il peut aussi se nourrir de tubercules, de champignons ou de tofu. La part animale de son régime (10 %) provient essentiellement de ce que son boucher personnel peut lui proposer.

iinuw mandrill vit en groupes sociaux multi-mâles multi-femelles peu hiérarchisés. Les groupes ne sont pas très grands (2, 4, on a déjà observé jusqu'à 21 individus), et pratiquent le nomadisme. La hiérarchie des mâles est instable et dépend largement de l’aptitude au combat des autres individus. Entre 17 et 19 ans le jeune mâle quitte la troupe natale et erre en solitaire jusqu’à être accepté dans un autre groupe.

La puberté commence plus tard (entre 23 et 25 ans), la première reproduction des mâles arrive après 27 ans. La reproduction a lieu pendant la saison sèche (juin à septembre). La stratégie du mâle pour s'accaparer les musiques fertiles est de les surveiller jusqu’à ce qu’elles en acceptent l’accaparation. Les autres musiques de haut rang doivent se cacher pour ne pas être reconnues.

Lorsqu’un iinuw mandrill devient mâle dominant son VU-mètre passe totalement au rouge, en même temps que son niveau de testostérone augmente. Le VU-mètre rouge constitue un facteur de choix important pour le mâle. La couleur du VU-mètre lui permettrait de savoir immédiatement quelle est la tracklist en train de jouer sans pour autant connaître la position hiérarchique de l’ensemble des morceaux de l’album.

Être mâle dominant constitue un facteur de stress important car il est continuellement menacé et agressé par les autres. Les hauts niveaux de testostérone du mâle dominant pourraient également constituer un facteur de fragilisation. Lorsqu’il est renversé, le mâle dominant dégringole rapidement car il est en mauvaise condition physique. Néanmoins, il garde le moral.

Publié par

Pascal Battus & Magali Sanheira – Froid solaire

Entrefer 014 _ 2021
LP 100 copies, numérotées

Pascal Battus : micros guitare, objets
Magali Sanheira : microphones, métal, pierre, archet motorisé, effets

Enregistré et édité par Gael Angelis
Mastering par Angström Studio
Dessins par Pascal Battus et Magali Sanheira
Graphisme par Magali Sanheira

Enregistré live à Tignous, Centre d'art contemporain, Montreuil 2020

Venus d’horizons pourtant différents et animés par un rapport expérimental (et plastique) à la musique, ces deux improvisateurs se rejoignent par le choix de leurs instruments et agrégat de matériaux dits pauvres, qu’ils utilisent pour leurs qualités de texture et de couleur, afin de créer une composition où l’importance du geste sonore est primordiale.
C’est ce geste, toujours délicat, qui par insistance ou intermittence vient tirer d’un fond sans fond, des figures fugitives, élaborant ainsi un paysage abstrait et vibrant qui invite l’auditeur à voyager dans l’onde sonore.

Entrefer 014 _ 2021
LP 100 copies, numbered

Pascal Battus : guitar pickups, objects
Magali Sanheira : microphones, metal, stone, motorized bow, effects

Recorded and edited by Gael Angelis
Mastered by Angström Studio
Drawings by Pascal Battus and Magali Sanheira
Graphic design by Magali Sanheira

Recorded live at Tignous contemporary Art Center, Montreuil 2020

Coming from different backgrounds and driven by an experimental (and plastic) relationship to music, these two improvisers come together through the choice of their instruments and aggregates of so-called poor materials, which they use for their qualities of texture and color, in order to create a composition where the importance of the sound gesture is primordial.
It is this gesture, always delicate, which by insistence or intermittence comes to draw fleeting figures of a bottomless background, thus developing an abstract and vibrant landscape that invites the listener to travel in the sound wave.

LP: 22€ + frais de port / shipping

Publié par

Pascal Battus

PRESENTATION

Artiste sonore, improvisateur, compositeur, Pascal Battus développe une pratique du son plus attentive au geste sonore, à l’écoute et à la situation qui les détermine qu’à un instrument défini :
le pick-up de guitare(micro de guitare sans guitare), les surfaces rotatives, la guitare "environnée" (guitare électrique sur table + micro contact + objets divers + électronique), la percussion (objets amplifiés ou non) …
Il a joué en Europe, Etats Unis d’Amérique, Canada, Asie, Moyen-Orient, Australie… en solo ou plus fréquemment avec d’autres musiciens, et travaille régulièrement avec des danseurs, des performeurs plasticiens (video, lumière, sculpture…)
Pascal Battus réalise également des dessins et invente les Massages Sonores.
Son travail est diffusé sur les ondes (France Musique,Radio Libertaire, Resonance FM, ABC…)
Ses disques sont édités chez Potlatch, Swarming, Caduc, Corpus Hermeticum, Amor Fati, Another Timbre, Cathnor, Organized Music From Thessaloniki, Herbal International et Insub records.

GALERIE / GALLERY

BIO

FORMATION
1975/1985 _ Guitare éléctrique
1883/1988 _ Percussion Ecole Nationale de Musique du Mans (72)
1989/1992 _ ENM Marne la Vallée (77) Médaille d’or en juin 92
1997 _ Stage-CIF informatique musicale
2010 _ Cours particuliers de saz (luth turc) avec Jerôme Cler

DISCOGRAPHIE
2020 _ “Intervalles” par Nef: Battus/Bertrand Gauguet/Rodolphe Loubatiere Insub.records
2018 _ “Chantier 4” Battus/ Gauguet/La Casa cd Swarming
_ “Trois Conseillers” Battus/Anne-F Jacques/Tim Olive cd Caduc
2016 _ Pascal Battus/Dafné Vicente Sandoval double cd Potlatch record
2015 _ “Indécantation Désincantation” cd cathnor record
_  “Theatre 347” trio Phéromone Battus/Guionnet/Cordier cassette humrec
2013 _ “2minutes” Battus/Franck Collot HYPERLINK "http://youtu.be/L5IFVHS_MLw"http://youtu.be/L5IFVHS_MLw
2012 _ “La Vie Dans Les Bois” Battus /Marchetti/Petit cd herbal international
_ “Fêlure” Battus/ Alfredo Costa Monteiro cd Organized Music from Thessaloniki
_ “Recoupements” duo Un Nu: Battus/Benjamin Duboc cd Eyesore
_ “Chantier 1” Battus/Eric la Casa /Bertrand Gauguet cd Another Timbre
2011 _ “Simbol”/“l’UniqueTraitDePinceau” 2cd Herbal International
_ “Drawings” Toc Sine Battus/ Jean-Luc Guionnet cd Cathnor recordings
2010 _ “Ichnites” Battus/Christine Abdelnour cd Potlatch
2009 _ Compilation 102#1 “gueule ouverte” 10’ cd 102
2008 _ “Ductile” Battus/Costa Monteiro cd A Question of Re-entry
2007 _ “Toc Sine” Tocsine cd herbal records
_ “Surface Libre” ensemble surface Libre LP Hub
2006 _ “Dans l’involucre entr’ouvert” duo Fagus battus/ Ferran Fages cd A question of re-entry
2005 _ “ Pick-up” cd Amor fati
2004 _ “L°” Battus/ Thierry Madiot/Seijiro Murayama cd Ektic
2003 _ “Massages sonores #2” cd Pink records
2002 _ “Disparlure” trio Phéromone cd Corpus Hermeticum
_ Compilation: Musique action #3 avec JL Guionnet cd Vand’oeuvre
2001 _ “Au ni kita” Misère et Cordes Battus/Répécaud/Petit/Zekri cd Potlatch

ART SONORE
2002/2017 _ TABLE D’ECOUTE (festival Tout Azimuts Bayonne/Bordeaux Massages Sonores: mini-concert pour un auditeur
2013 _ Installation Sonore “EPSM” festival Nord Magnetique Bailleul
2012/2014 _ Chantier : captations sonores in situ dans des chantiers de construction ( Battus/ Eric la Casa, Bertrand Gauguet)
2009/2010 _ Table d’Ecoute installation (Plateformes)
2009 _ Sonarium performance/installation avec Li Ping Ting & Michel Vogel, Instants Chavirés
_ Installation sonore “arrondir les angles” Cie Denis Tricot, Mornac
2005/2007 _ Graphones: dessins sonores (Instants chavires, Gmea Albi)

INTERMÉDIA
2017/2018 _ “Un Homme” cie ultima necat (theatre)
2016 _ “space audity” avec Angie Eng (video)19 03 16 festival Sideration CNES Paris
2015 _ “Singapour mon amour” performance avec Ezzam Rahman, Paris
2013 _ Installation sonore en mai au parc JJ Rousseau festival Nord Magnetique (suite à la résidence EPSM) Baiileul)
2010/2017_Musique pour la danse, “MU”, “Scratch” Cie ITRA,
2009/2010_“Ivanushka” Cie E7KA
2000/2017_Duo son /lumière avec Christophe Cardoen, différents projets intermedia avec le sculpteur Denis Tricot, la Cie clédatpetitpierre, Tremorrag: duo son/video avec Angie Eng, Eyear :son/video avec Kamel Maad
1996/1998_“Poteaux D’angle” musique et texte d’Henri Michaux avec Thierry Madiot et Arnaud Carbonnier

IMPROVISATION
> FORMATIONS
2019 _ UN Ensemble
2012/ 2021 _ Duos avec : Magali Sanheira, Dafne Vicente Sandoval, Bryan Eubanks, Jean Philippe Gross,Claire Bergerault, Anouck Genthon, trio Nef, TTTT duo avec Anna Gaïotti
2000/2014 _ Battar (Arnaud Riviere),Ensemble Ivraie, Ensemble Archipel, Ensemble Surface Libre, Phéromone/ Parmakli/ Toc Sine avec Jean-luc Guionnet, Duo avec Christine Abdelnour, L°, Ombre-Ext, Cucumber W, PO-GO (Battus, F Blondy, B Gauguet, D Warburton), Trio Battus/ Thomas Lehn/Michael Johnsen, Quartet Misère et Cordes, Duo avec David Chiesa…
> RENCONTRES
1998/2017_Keith Rowe, Michel Doneda, Axel Dörner, Jerôme Noetinger, Jim Denley, Charles Pennequin, Les Kristoff K Roll, Jack Wright, Olivier toulemonde, Sebastien Cirotteau, Stephane Rives, Seymour Wright, Sebastian Lexer, Gyohei Zaitsu, Julyen Hamilton, Maki Watanabe, Jean François Pauvros, Otomo Yoshihide, Charlotte Hug, Sophie Agnel Klang Kwartet, Ninh Lê Quan, Mario de Vega,
Daichi Yoshikawa, Cyprien Busolini...

FESTIVALS
1996/2021 _ Tous Azimut (Bayonne Pau Bordeaux),Bruisme, Liquid Architecture (Melbourne, Sydney…), Rhur Triennale, Musique Action , Banlieue Bleue , Art Summit Indonesia, Météo, Musique et Quotidien Sonore, Fruits de Mhère, Densités, Printemps des arts de Monaco, NPAI,Freedom of the City, Electron , Art Summit Indonesia, Irtijal (Beyrouth), Transit Improvisation Days Istanbul, Angelica, Hertz, Hurta Cordel, Senxperiment...

RADIO ( diffusion de pieces sonores, interview, concerts enregistrés…)
2015 _ Émission “le cri du patchwork” France Musique
2007/2012 _ Émission “Tapage Nocture” France musique
2011 _ ABC Classic FM Sydney
2009/2011 _ Émission “à l’improviste” France musique
2008 _ Resonance FM Londres
1999/2017 _ Émission “Epsilonia” Radio Libertaire Paris

RESIDENCES
2021 _ Avec le UN ensemble à Pied-Nu (Le Havre),avec Dafne Vicente Sandoval aux Instants Chavirés
2017 _ Avec la Cie Ultima necat (Nouveau theatre de Montreuil,Bata, ccam…)
2015 _ “Tour de bras” Rimouski Quebec (massages sonores et rencontres improvisées)
2013 _ Résidence à l’EPSM de Bailleul en mai avec la Cie Tricot
2010 _ Q-O2 bruxelles avec Alfredo Costa Monteiro
2009 _ Carré Bleu à poitiers avec Phéromone
2007 _ “les arts du geste” San Severino Italie
_ Bourse /residence projet “Ayasmo”en Bulgarie avec la Cie Passaros
2005 _ Rimouski (Quebec) avec Jean-luc Guionnet et Martin Tétreault
2002 _ CCAM Vandoeuvre les Nancy , Montevideo Marseille & Gmea Albi avec Archipel, université de Galatasaray avec Denis Tricot et J-L Guionnet

ORGANISATION
2004/2008 _ Co-organisation du festival “ça vaut jamais le réel” Montreuil
1999/2008 _ Co-organisation des performances in situ Topophonie

PEDAGOGIE
2007/2016 _ Atelier massages sonores au DOC Normandie, ateliers guitare préparée à la Cité de la musique Paris
2004/2010 _ Ateliers son CNSM de Lyon, ENSBA Mulhouse, ESAD Reims
_ Fragment/Université de Metz, Scolaires avec les Instants Chavirés
1993/1997 _ Tournées pédagogiques ( structures sonores baschet ou cloches gongs Alain Kremski ) avec les JMF
1986/1990 _ Divers cours de percussion en écoles de musique

Publié par

Oculus tapageur – La chute d’Icare

Entrefer 013 _ 2020
Durée 47:23

1. Sous une chape de plomb 09:30
synth modulaire, guitare préparée, dictaphone, archets, petits moteurs, pédales d'effets, objets

2. La Chute d'Icare 19:57
Tx-81Z, synth modulaire, microphones, plaque de four, dictaphone, archets, petits moteurs, pédales d'effets, objets

3. Châtiment 17:56
Bol, dictaphone, archets, petits moteurs, pédales d'effets, objets

Musique & Photo : Magali Sanheira
Mastering : Gaël Angelis & Magali Sanheira
Enregistrement track 3 : Live @ Bruitisme, Kochareal, Zürich par Will Nurdin

Dédale, pour faire sortir son fils du labyrinthe lui fabriqua des ailes de cire.
Grisé par son envol, et touché par l’orgueil, Icare s’approcha trop près du soleil.
Ses ailes fondirent, et de bien haut fut sa chute.

Entrefer 013 _ 2020
Duration 47:23

1. Under a lead screed 09:30
modular synth, prepared guitar, dictaphone, bows, small motors, effect pedals, objects

2. The Fall of Icarus 19:57
Tx-81Z, modular synth, microphones, oven plate, dictaphone, bows, small motors, effects pedals, objects

3. Punishment 17:56
Bowl, dictaphone, bows, small motors, effects pedals, objects

Music & Photo: Magali Sanheira
Mastering: Gaël Angelis & Magali Sanheira
Recording track 3 : Live @ Bruitisme, Kochareal, Zürich by Will Nurdin

Daedalus, to get his son out of the labyrinth made him wings of wax.
Fascinated by his flight, and touched by pride, Icarus approached too close to the sun.His wings melted, and from a big height was his fall.

Digital album: 3€

Publié par

Damien Schultz

PRESENTATION

Damien Schultz inscrit son travail dans la poésie sonore.
Damien Schultz s’accumule.
Damien Schulz se superpose.
Damien Schultz est un pli.
Damien Schultz est en transe.
Damien Schultz est un pli.
Damien Schultz est en transe.
Damien Schultz se superpose.
Absurde, épileptique mais toujours musical Damien Schultz fait résonner ses mots partout en France et en Europe depuis maintenant une quinzaine d’années.

« Just him with a microphone and his lyric sheets turning into some trancelike speech-monster pacing an incredible speed with his mouth. No effects, no sampling », a dit de lui Sudden Infant.

***

Damien Schultz fait également partie du duo tragi-comique Schultz et ELG et se produit régulièrement avec Julien Louvet/Austrasian Goat.

GALERIE / GALLERY

BIO

Damien Schultz a commencé à performer un beau jour d'été 2005 au sein du festival Placard à la Générale de Sèvres puis Damien Schultz continua à performer ça et là à Paris en 2006 2007 2008 via les orga Alifib, LE NON_JAZZ, ou encore la galerie Plateforme puis Damien Schultz performa pour le festival Densité à Fresnes-en-Woëvre en 2008 puis Damien Schultz continua à performer ça et là partout en France en 2008 2009 2010 à Metz au Théâtre Benrard Marie Koltes, aux Instants Chavirés à Montreuil, au Tunel à Paris, au Zorba à Paris puis Damien Schultz performa en 2011 au Festival Cable à Nantes et en duo avec Bertrand Belin au festival Correspondances de Manosque puis Damien Schultz performa en 2012 2013 2014 2015 aux Intants Chavirés à Montreuil, avec Bertrand belin en duo au Point Ephémère, en duo avec ELG à L'Echangeur à Pantin pour une soirée Sonic Protest, en duo avec ELG aux Instants Chavirés, en solo aux Instants Chavirés dans le cadre d'une soirée Chanson Française Dégénérée puis Damien Schultz perfoma à Rouen dans le cadre du festival Rush en 2016 puis Damien Schultz performa en 2017 au sein d'une soirée performance Curiosité Labomédia au théâtre de Rouen à Rouen puis Damien Schultz performa en 2018 aux Instants Chavirés en trio avec Carbon Sink et Damien Schultz performa en 2019 en duo avec Julien Louvet aux Instants Chavirés à Montreuil à la MJC Lillebonne à Nancy, à la Chaoué à Metz, en solo à l'Acceuil Froid NUKE à Amiens, à l'Embobineuse à Marseille.

Publié par

Magali Sanheira

Photo © Arnaud Jamet

PRESENTATION

Magali Sanheira est plasticienne de formation, et musicienne autodidacte. Elle entame ses expérimentations sonores d'abord à travers la performance en amplifiant divers objets ou éléments scénographiques.
Son travail est axé sur la recherche du geste musical.

°°°

Son projet solo est Oculus tapageur. Elle est membre du duo Carbon sink avec Gaël Angelis.

GALERIE / GALLERY

BIO

Dans le travail de, Magali Sanheira le geste est spontané, intuitif, rapide, quelque soit le médium, sculpture, dessin, vidéo ou musique, pour interroger les systèmes d’une société fondés sur la vitesse, la violence, la croyance, et la destruction industrielle de la nature.
Le rapport au son est au centre de ses recherches, en dialogue avec les arts visuels.
Magali Sanheira est diplômée de l’École Nationale Supérieure d’Arts de Paris-Cergy, avec mention.

En 1996, elle réalise la performance « Electronic Primitiv », une armure sonore cousue à partir de protections de skate-board, auxquelles sont rivetés des morceaux de métaux, et sous lesquelles elle place des micro-contacts.
Reliée à un ampli basse, l'artiste se jette contre les murs et portes In situ.

Elle accorde, dans son travail, une importance privilégiée aux systèmes d'amplification à travers différents dispositifs et installations sonores.

Entre 2010 et 2017, Magali Sanheira développe un projet intitulé « Making Circle ».
Debout face à des murs dotés d'un système d'amplification, l'artiste trace au charbon et de manière répétitive un cercle de son envergure.
Le son est modulé par le mouvement, le support et l’acoustique du lieu. Au fur et à mesure que le morceau de charbon se désagrège, le dessin s’agrandit, formant une expansion qui se réalise par la ruine et l’exploitation extrême des matériaux.
La durée de la performance est définie par l’épuisement du geste et en fonction de l’évolution de la composition.
Se dessine l’empreinte visuelle et acoustique de l’effort qui invite à plonger dans un flux de sons concrets.
La contemplation de cet éternel retour invite aux questionnements sur le devenir et la transformation.

En 2014, elle fonde avec Gaël Angelis le duo musical Carbon sink.
Ils collaborent notamment avec des artistes tel que Z'EV et Damien Schultz.
Parallèlement, elle élabore un nouveau projet musical solo, Oculus tapageur.
Son instrumentation est bigarrée, entre matériel de récupération et nouvelles technologies ; Des microphones, un corpus d'objets arrangés, des suspensions de véhicules, un TX-81Z, une vieille guitare, des effets analogiques...

Sa musique est basée sur l'improvisation. Ses compositions superposent diverses prises de sons acoustiques qui génèrent des résonances spectrales, sur fond électronique de synthétiseur F.M.
Elle créé un univers singulier, à la fois bruitiste et empreint de « Saudade »- Nostalgie du futur.

Magali Sanheira expose et joue en France et à l'étranger.

Expositions personnelles
2019 - Noir Profond. Haïdouc, Bandits-Mages, Bourges / 2018 - Outre-temps. Alvéole Zéro, Le Havre, France / 2014 - Nature amplifiée. Festival de M.A.I, Le Salon, Nice, France / 2013 – Paradox Landscape, Urban Incubator-Goethe Institut program. Gallery Osmica, Belgrade, Serbie / 2011 - Ode au métal. Journées Européennes du Patrimoine. Espace d'Art La Terrasse, Nanterre, France / 2001 - French Connexion. Galerie 99, Brno, République Tchèque / 2000 Galerie Püda, Czesky Tesin. République Tchèque

Expositions collectives
2018 - Lieux de passage. Centre d'Art Les Tanneries, Montargis, France./ 2016 - Broken:here and there. Galerija Podrum, Centre culturel de Belgrade, Serbie / Mouvement Art et Technologie. festival Futur en Seine, Paris, France / 2015 – La Répétition. Frac Franche-Comté, Besançon, France / 2014-2015 – Memory of the Violence and Dreams about the Future. National Museum of Montenegro. Cetinje, Montenegro / Kibla Portal, Maribor, Slovénie / Museum of Contemporary Art Vojvodina. Novi Sad, Serbie / 2014 – Disgrâce 2. Le Générateur. Gentilly, France / 2012 Sonores. Curator’s Lab. ASA factory for European Capital of Cultural. Guimarães, Portugal / 2010 - Fluctuat nec mergitur, Festival Mal Au Pixel. Galerie Ars Longa, Paris, France / 2009 - Slick Art Fair. Galerie MT ProjectRoom, le 104, Paris, France / 2006 - Cosa Nostra. Glassbox, Paris, France / 2004 - Plan 6/4. Centre Régional d’Art Contemporain Languedoc-Roussillon, Sète, France / 1998 - Ça prend pas de place. Galerie J & J Donguy, Paris, France

Concerts et performances
2019 - 12H21/21H12. Instants-Chavirés, Montreuil, France / Carte blanche PAL. Collective, Aubervilliers, France / Autistic Campaign Fest. Rouen, France / GrêleFrest. Cugand, France / Bruitisme. Kochareal, Zürich, Suisse / Le Non-Jazz. Garage Mu, Paris / À lier, Sonic Worldwide Network. Labomedia-Collégiale St Pierre Le Puellier, Orléans, France. / 2018 - Festival Laura Revue. Centre d'Art Les Tanneries, Montargis, France. / Maker Camp - Festival Brut Pop. La Station, Paris, France. / Bruitisme - Festival ÖDL. Wesserlin, France. / Hamlet-Machine, Chanson Française dégénérée. Les Instants Chavirés, Montreuil, France. / Matière noire. Galerie Planète rouge, Paris, France / 2017 - Radiophrenia. Centre for Contemporary Arts, Glasgow, U.K / Soirée Q. Les Instants-Chavirés, Montreuil, France / Le Non-Jazz. L'Armony, Montreuil, France / Festival Kosmica . La Colonie, Paris, France / Festival Audioblast #5. Apo33, Plateforme Intermédia, Nantes, France / L'Autre Musique - Shades of noises. Le Petit Bain, Paris, France / 2016 - Le Non-Jazz. Le Wonder, Saint-Ouen / Drum & Percussion Madness #4 - Apo33, La Fabrique, Nantes, France / Zones Intermédiaires. Semaine des Arts, Université Paris 8, France / Chantier #27. Espace en Cours, Paris / Ateliers de bitche. Nantes / Audioblast Festival #4. Apo33, Plateforme Intermédia, Nantes / 2015 - Détail, Paris, France / Bruitisme #3. T.O.T.E.M, Maxéville, France / Festival Upsky One. Espace d’Art Les Salaisons. Romainville, France / Cave 40, Bourges, France / Progress Gallery, Paris, France / Le Non_Jazz. Les Nautes. Paris, France / 2014 - Tôle! Théâtre l’Écluse. Le Mans, France / Le Placard -Bande-Originale. Paris, France / Le Non_Jazz. Galerie Le Treize. Paris, France

Publié par

Z’EV

PRESENTATION

Stefan Joel Weisser est né en 1951 à Los Angeles, décédé le 16 décembre 2017 à Chicago.
Poète sonore et mystique américain, il est connu en particulier pour son travail de percussionniste expérimental.

°°°

Il a publié plus de 70 CD, œuvres solo et collaboratives.

Ses collaborations sont multiples; 0ren Ambarchi, Konrad Becker, John Duncan, Hans Jachim Irmler, David Jackman, Jason Kahn, KKNULL, Larsen, Franciso Lopez, Merzbow, BJ Nilsen, Stephen O’Malley, Osso Exotico, Marc Hurtado, Charlemagne Palestine, PITA, Boyd Rice, the.bänd, Bryan Lewis Saunders, Kasper T.Toeplitz, Luc van Acker, Nico Vascellari, Chris Watson, and John Zorn...

Ses enregistrements sont édités par des labels tels que C.I.P., Cold Spring, Die Stadt, Entrefer, Soleilmoon, Tzadik, Subterranean et Touch.

 

GALERIE / GALLERY

BIO

Z'EV, né Stefan Joel Weisser, le 8 Février, 1951, est un poète américain, percussionniste, et artiste sonore.

À ses débuts, il auditionne pour les enregistrements de Bizarre de Frank Zappa, avec Carl Stone et James Stewart avec lesquels ils forment un groupe de Jazz-rock.

Il étudie les différentes musiques du monde à CalArts, où il rencontre les poètes Emmett Williams et Michael S. Bell, et l'écrivain et critique Sue Ellen-Case.

Il commence à produire des œuvres en utilisant le nom S. Weisser, en se concentrant principalement sur des poésies visuelles et sonores
Son travail est influencé par la Kabbale, l'Afrique, la musique et de la culture afro-caribéenne et indonésienne. Il a en outre étudié le Ewe ghanéen, le Gamelan balinais et Tala indien.

En 1975, il participe au spectacle Second Generation au Musée d’art conceptuel de San Francisco. Il est également devenu membre du Cellar-M, un projet musical de Naut Humon, avec qui il continuera de travailler sur divers projets, tels que Rhythm & Noise, jusqu'en 1988.

Puis il s’associe à l’espace d'exposition de San Francisco La Mamelle, dirigé par Carl Loeffler et Nancy Evans.

En 1978, il développe une technique de performance idiosyncrasique fabriquant des instruments à partir de matériaux industriels comme l'acier inoxydable, le titane et les plastiques PVC.
Ces objets sont enfilés avec des cordes et pivotés à différentes vitesses et directions pour produire une gamme assez étonnante de tons et de timbres.
Ces assemblages étaient basés sur le mouvement de la performance entre grâce et athlétisme, dans un mode qui se réfère au « wild-style », terme initialement lié aux graffitis.

Développant une corrélation étroite entre aspects visuels et musicaux, entre les vibrations physiques des objets et les sons perçus, dont le rythme est dicté par l’interprète qui fait corps avec l’objet.

En 1978, il prend le nom de Z'EV.

Précurseur du "mouvement industriel", il délivre l'impulsion d’une esthétique «tribale» dans le milieu culturel occidental / européen qui se développe entre les années 1978-1984 .

Dans les années 1980 et 1990, Z’EV, est une figure phare de la scène musicale New Yorkaise , il se produit avec Elliott Sharp, Glenn Branca, et en solo dans des lieux prosperts à la musique expérimentale tels que The Kitchen, The Knitting Factory, Danceteria.

En Novembre et Décembre 1980, Z'EV fera la 1ère partie de la tournée du groupe Bauhaus au Royaume-Uni et en Europe.
Suit, sa première tournée en solo en Europe.

Il introduit d’intenses musiques percussives à base de métal.
Le critique Jason Pettigrew écrit: «Consider your music collection. Neubauten? Test Department? Z'EV's been there first. »

En 1981, « Shake Rattle & Roll », un documentaire vidéo relate sa première performance sauvage sur la côte Est, réalisé par l'artiste vidéo Jon Child, et édité par Fétiche Records au Royaume-Uni.
C'est le premier objet « musique / art vidéo » a être publié dans le commerce.

En 1982, il collabore avec Glenn Branca pour sa Symphonie N ° 2, dans laquelle Z'EV avait un solo oscillant avec une canette métallique, ainsi que des chaînes et des tôles d'acier.

En 1983, le critique Roy Sablosky écrit: « Z’EV ne vient pas briser les règles, il les modifie.»
Et le journaliste Louis Morra, à son tour: « Z’EV est un exemple achevé de l'art de la performance contemporaine, entre composition moderne et le théâtre, convoquant primitivisme, improvisation, et multi-médias. »

Depuis 1984, il se concentre sur un style plus traditionnel avec des techniques idiosyncrasiques, avec des instruments à maillets « étendus », et des instruments fabriqués par lui-même ou adaptés.

Ces modes de performance, considérés alors en termes de musique traditionnels occidentaux, ont pu être décrits comme cacophoniques, parce que les instruments de Z’EV produisent de denses phénomènes acoustiques.
Z’EV ne considère pas les résultats comme de la «musique» en soi, mais plus comme des orchestrations de phénomènes acoustiques hautement rythmiques.

De même, il ne considère pas ses performances en tant que solos, mais plutôt comme les inter-réactions uniques entre lui-même et ses instruments; l'espace physique particulier de la performance; le moment donné et l'emplacement géographique de la performance; et les énergies du public.

De 1986-90 il fut professeur invité en composition et improvisation, en collaboration avec la danseuse Ria Higler, à la Theater School for New Dance Development, à Amsterdam, aux Pays-Bas.

En 1990, il a commencé à travailler avec Amsterdam House Musicien, et DJ Dano. Leur travail, en conjonction avec l'artiste multimédia autrichien Konrad Becker, a joué un rôle significatif dans l'émergence des genres tels que la Gabber et le Hardcore.

1992 marque la sortie de son livre, « Rhythmajik, Practical Uses of Number, Rhythm and Sound ».

Son retour en Europe en 2003, est axé sur la composition / performance en collaboration.

À partir de 2009, il développe CINE-CUSSION, un projet audiovisuel proposant une projection en temps réel de cymatiques.
Et poursuit sa production de poèmes audiovisuels, ainsi que des collaborations internationales, notamment avec Sonoscopia (Pt), et  Apo 33 (Fr) à qui il lègue sa collection d' instruments.

De 2007 à 2013, Ellen Zweig, collaboratrice et amie de Z'EV,  documente ses concerts, rassemble et édite divers matériaux pour réaliser un long métrage documentaire intitulé «Heart Beat Ear Drum».

En 2015, Z'EV profite d'un passage à Paris,  pour enregistrer avec Rhys Chatam, et le groupe Carbon sink.

Z'EV a été grièvement blessé dans le déraillement du train Cimarron, qui s'est produit près de Dodge City, au Kansas, le 14 mars 2016. À la suite, il vécu quelques mois chez son ami Boyd Rice dans le sud de la Californie. Et continua de travailler malgré de graves problèmes de santé. Il décèdera le 16 décembre 2017 à Chicago d'une insuffisance pulmonaire.

 

PUBLICATIONS :

Wheels On Fire's #1 And #2
Basé sur le Roi Lear de Shakespeare
#1 Monologue, version écrite pour Gylan Kain
#2 Quartet, version avec Gloucester [en femme], ses 2 fils Edmund et Edgar et Regan, une des fille du roi Lear.
Publié par Temple Press, 1992.

Rhythmajik, Practical Uses of Number, Rhythm and Sound
Livre sur la numérologie et la musique publié en 1992 par Temple Press, Brighton, UK.
ISBN 978-1-871744-40-8.

Face the Wound
Oeuvre musicale inspirée de l'opéra et comprenant un récit vocal. Réalisé par Soleilmoon, 2001.

The Sapphire Nature
Traductions du texte mystique connu sous le nom de «Sefer Yetzirah» ou «Livre de la formation». Publié en format PDF sur le CD 'The Sapphire Nature' sorti en mai 2002 par Tzadik.